Dessinant les côtes

Afin de mieux comprendre le rôle important que jouent les vagues sur les côtes, nous avons trouvé une phrase qui représente bien cela: "Les vagues de grandes longueurs d'onde (de grande taille) sont semblables à un camion qui dévale une route cahoteuse: même si elles sont freinées en permanence, rien ne les arrête tant leur énergie cinétique est grande". Ainsi une vague de 10 métres mettrait 3 ans pour descendre à 4 métres de hauteur.

1) La zone de brisance :

Dès la remontée du fond marin au niveau des plages, les vagues changent de forme. Leurs hauteurs croissent et leur longueur d'onde diminue, ce qui engendre leur déformation et le déferlement sur la plage : Ceci est la zone de brisance. brisance-2.jpgDans cette zone (près des plages), les vagues sont un agent géologique d'érosion et de transport de particules ou de sédiments car, lors d'un reflux de l'eau, les particules sont déplacées par l'action du déferlement de la vague vers le haut et vers la bas. Quand les vagues arrivent de côté, on assiste à un courant le long de la plage (environ de 2 noeuds) qui est latéral. On assiste donc à un transfert latéral des matériaux. C'est aussi à cause de ce courant que l'on ne tient pas en place dans l'eau, on dérive. courant-lateral.jpg

Mais  l'on observe que lorsque les vagues arrivent parallèles à la côte, c'est-à-dire de face, il n'y a pratiquement aucune modification de la répartition des particules et l'absence de courant latéral.

aucun-courant-1.jpg

2) L'effet des vagues sur les côtes rocheuses :

En effet, comme souligné dans la citation, les vagues arrivent et s'éclatent contre les côtes, certaines fois rocheuses. Ainsi, la vague posséde plusieurs actions dont l'érosion cotière caractérisée par l'eau.

Cette érosion est due à plusieurs procédés dont principalement l'érosion hydraulique qui, lorsque la vague arrive sur la falaise, comprime l'air provoquant une pression très forte sur la roche. Puis, avec le temps, des fissures apparaissent provoquant l'effondrement de pans de falaise alors fragilisés par l'érosion de l'eau, qui donne lieu à des strates réguliers de silex. Certains morceaux sont au contact de l'eau de mer qui dissout le calcaire et l'action des vagues polit le silex pour en faire des galets, ce qui explique le présence de galets sur nos plages. Mais attention, tous les galets des plages ne viennent pas forcément des falaises, ils peuvent aussi provenir des montagnes et avoir été déplacés par les rivières et les fleuves.

Mais l'érosion peut aussi être causée par la corrosion: la vague utilise son acidité pour corroder la roche. Malgré son faible pH , elle réussit à provoquer une réaction chimique qui améne à corroder la roche.

Malgré tout, la corrosion de la roche dépend :

- De la structure de la roche : Plus la roche est dure, plus l'érosion est longue et inversement. Par exemple, le calcaire s'érode plus vite que le granite. La côte de granite rose en bretagne est plus résistante que les falaises d'Etretat.

falaise-d-etreta.jpgOn peut observer les falaises d'Etretat en haut et la côte rose en bretagne en bas :la-cote-rose.jpg

- De la direction de la vague : Le point d'impact de la vague sur la surface de la falaise ne sera pas le même en fonction de l'angle. Lorsque la vague arrive de face, l'érosion est plus importante que lorsque la vague arrive de côté.

- Du climat : Les vagues sont plus ou moins fréquentes donc le taux d'érosion est plus ou moins important. Par exemple, en Espagne, il y a moins de tempêtes donc moins de vagues qu'en Islande.

- De la végetation : elle peut protéger le littoral contre les vagues en absorbant une partie de la puissance de la vague (par exemple la grande barrière de corail en australie).

- De l'accumulation des sédiments au pied de la falaise : Cela ralentit la vague (peut être apporté par les courants, les marées et les vagues).

- Des courants:  Ils attaquent la roche.

 L'action des vagues a aussi des effets indirects sur l'environnement car elles créent des courants qui jouent un grand rôle dans l'océan car ils transportent des calories et des nutriments mais aussi certaines espèces.

3) L'effet des vagues sur les plages

Il y a très longtemps (environ 18000 ans), lors la dernière période glaciaire, sables et galets étaient très nombreux. On constate aujourd'hui que l'érosion des plages est de plus en plus importante et que celles-ci se rétrécissent dangereusement. Car, en hiver et en automne, les vagues sont plus grosses et les tempétes sont fréquentes. Les vagues retirent plus de sédiments qu'elles n'en apportent. Mais en été, au contraire, les vagues apportent plus de sédiments qu'elles n'en retirent. Ce phénomène devrait donc, avec l'apport de sédiments par les fleuves, permettre aux plages de pouvoir rester telles qu'elles sont. Malheureusement, l'érosion est plus importante que l'apport de sédiments.

L'Homme joue lui aussi un rôle dans l'impact des vagues sur les plages. Il vient changer les milieux pour se protéger mais aussi pour préserver nos côtes en créant des digues.

plage-digue.jpgPar exemple cette digue sert à retenir le sable car nous avons pu observer que, lorsque les vagues arrivent de côté, un courant se crée et déplace les sédiments (grains de sable). Cette digue préserve donc les plages.

L'Homme crée aussi des digues que l'on appelle "brise-lames". Le but est d'atténuer les vagues sur les plages mais ces digues provoquent de véritables dépôts sédimentaires derrière leurs abris.

brise-lame.jpgCes "brises-lames" peuvent aussi se retrouver devant des falaises pour atténuer leurs érosions.

Les fleuves sont aussi un apport essentiel de sédiments sur les plages mais encore une fois, l'activité de l'Homme et notamment les barages empêchent les fleuves de jouer leur rôle de transpoteur de sédiments.

4) Les ripple marks :

Les ripple marks sont des rides asymétriques, allongées, parallèles et régulièrement espacées, qu’on peut observer dans les sédiments sableux d’origine marine, lacustre, fluviatile. Elles peuvent s’observer très fréquemment en bord de côte.

 La formation de ces rides peut être due :

- A l’action de la houle sur la plage : elles sont dans ce cas symétriques ; on parle de rides d’oscillation.

 - A l’action d’un courant sur le fond de l’eau : elles sont asymétriques ; on parle de rides de courant.

La direction des crêtes est perpendiculaire au mouvement de l’eau. Dans le cas des rides de courant, la direction du courant peut aussi être précisée : le côté de la ride en pente douce indique le côté d’où arrive le courant.

La force du courant est importante :

- Si la vitesse du courant est trop faible : il n’y a pas de déplacement des grains de sable et les rides ne se forment pas.

- Si la vitesse augmente : les grains de sable de la couche supérieure commencent à se déplacer horizontalement dans un mouvement de va et vient mais les rides de courant ne se forment pas encore.

- Si la vitesse du courant atteint un certain seuil : des rides de courant apparaissent et augmentent de taille rapidement.

- Si la vitesse du courant devient trop importante : la surface du sable s’aplanit et les rides disparaissent.

Il arrive que les ripple-marks soient conservées et fossilisées. Pour cela, il faut qu’elles soient enfouies par un dépôt de particules apportées par un nouveau courant moins agressif que le précédent. Si l’intensité de ce nouveau courant n’érode pas les dépôts précédents, les rides seront préservées. Parfois c’est la contre-empreinte (c'est-à-dire son moulage) qui est conservée à la surface inférieure de la couche ultérieure.


Nous avons nous-même tenté de créer des ripple marks lors d'une expérience en plaçant dans un bac du sable et de l'eau que nous avons mise en mouvement. Voiçi l'expérience :

img-1819.jpg

Nous avons donc reproduit un courant, ce qui explique que les rides soient asymétriques. On peut observer dans notre vidéo les différentes caractéristiques de la création des ripple marks dont nous parlions avant, comme par exemple le déplacement horizontal en mouvement de va et vient des grains de sable. Nous voulions en fait plus particulièrement montrer que les vagues ont un réel impact sur les côtes, içi sur leur image. 



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×